Quand connaitrons-nous le type de métiers et de secteurs d’activité des emplois créés (industrie, commerce, culture, etc.) ? Ne faudrait-il pas compléter les équipements actuels par la création d’un pôle d’excellence de formation professionnelle (doctorat, ingénieur, master, BTS, licence, BAC pro, CAP) ? Dans le Val d’Oise, en particulier dans le sud, nous avons une « importante matière grise dormante »… N’attendons pas trop pour indiquer les perspectives.

Le 2 Juil 2013 - Yvan Ducos - Sarcelles

- Notre réponse -

Le Triangle de Gonesse offrira un large éventail de métiers issus de plusieurs secteurs d’activités.

Une étude portant sur la création de nouveaux emplois générée par le futur quartier d’affaires a été conduite par le cabinet ECODEV, pour le compte de l’EPA Plaine de France en 2012. Celle-ci confirme la création d’environ 40 000 emplois liés au quartier d’affaires. La majorité des nouveaux emplois créés concernera le secteur tertiaire. D’autres emplois seront induits par les fonctions hôtelières, activités PME/PMI, services et commerces de proximité, activités de recherche et développement.

Sur les 11 500 emplois créés par EuropaCity, une projection de répartition des emplois par secteur d’activité a été réalisée :

  • 48% : commerce
  • 24% : hôtellerie et restauration
  • 11% : loisirs
  • 10% : prestataires extérieurs
  • 4% : activités culturelles
  • 2% : administration et gestion
  • 1% programmes complémentaires

(Source: Etude Sémaphores, octobre 2011)

Afin que les emplois créés profitent majoritairement à la population locale, il est indispensable de faciliter l’accès à la formation. Le quartier du Triangle proposera ainsi 20 000 m² d’équipements d’enseignement et de formation.

Un atelier de concertation aura lieu en septembre/octobre prochain pour approfondir les questions d’emploi et de formation afin de répondre plus précisément aux besoins du territoire.